Menu

Fiançailles d’un couple du même sexe – Amour et arcs-en-ciel à Oviedo

C’était mon premier travail pour des fiançailles d’un couple du même sexe. Et c’était merveilleux.

Il était sur le point d’abandonner, quand je l’ai rencontré.

En 2016, je suis partie pour le Chemin de Saint-Jacques, un chemin de pèlerinage qui part de la frontière française et traverse tout le nord de l’Espagne, jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle. Le chemin fait 800 km de long, et le but est de tout parcourir à pied, sac à dos et bottes, rien de plus.

 

Après une semaine, en attendant le dîner et en se reposant d’une journée extrêmement éprouvante, Ross était assis devant moi.

Alors que nous partagions tous les récits de la journée, il a dit : « Je pense que demain je vais prendre un bus, j’ai peur de ne pas arriver à temps à Santiago pour mon vol ».

« Quand est ton vol ? », lui ai-je demandé.

« Le 1er septembre », m’a-t-il répondu.

« Tu ne prendras pas le bus demain, alors », lui ai-je dit.

« Une semaine seulement s’est écoulée, nous devons encore nous entraîner à cela. Nous ne pouvons pas abandonner maintenant. Mon vol est le même jour que le tien. Marchons ensemble et voyons si nous y arrivons ! »

Nous avons marché le reste du chemin ensemble. Nous avons partagé nos pensées, nos émotions, nos craintes, notre fatigue. Une chambre, quand il était impossible de dormir dans les auberges. Des poèmes en marchant à l’aube, des tortillas en prenant le petit déjeuner, des sentiments sur nos conjoints, des histoires de nos familles. Pendant tout le trajet, je me suis occupée de son passeport quand il l’a oublié, et il s’est occupé de moi quand je suis tombée malade et que j’avais beaucoup de fièvre.

 

Marcher ensemble pendant quelque 700 km a créé un lien fort et profond entre nous, comme un frère et une sœur. Et nous l’avons fait, jusqu’à la fin. Jusqu’à Saint-Jacques, puis jusqu’à Finisterrae, jusqu’à l’océan.

Et nous avons continué à construire et à protéger ce lien pendant toutes ces années, même si nous vivons si loin l’un de l’autre.

 

Qui a jamais pensé, à ce moment-là, que je le photographierais pendant sa séance des fiançailles du même sexe ?

Ross vit à Seattle. Il a étudié à Oviedo juste avant de commencer le Camino. Après cela, il est rentré aux États-Unis. Il a rencontré Eric alors qu’il travaillait dans un magasin, et il est tombé amoureux de lui. J’ai suivi depuis l’Europe le début d’une merveilleuse histoire d’amour, à travers les mots et les écrits de Ross.

 

Je pleurais de joie quand j’ai su qu’ils venaient en Europe : je pouvais revoir mon « petit garçon », et j’allais rencontrer son copain.
Eric est gentil et sensible, et nous avions tous les deux le sentiment de nous connaître déjà.

Tous les trois, nous avons passé un super moment à Oviedo.

 

En plus des photo des fiançailles du même sexe le plus douces, nous avons bu de la cidra (beaucoup :D), goûté tous les fromages asturiens. Nous nous sommes promenés sur la plage de l’océan – nous avons découvert que nous sommes des amoureux de la plage, en toute saison. Nous avons apprécié de nous promener sur les marchés de la ville. Et nous nous sommes réveillés tôt le matin, pour attraper la lumière.

 

C’était une belle lumière. Nous avons eu de l’amour et des arcs-en-ciel.

 

-> Regardez une petite vidéo que j’ai faite avec leurs photos, en bas de la page.

Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe
Fiançailles entre personnes du même sexe

0 comments

Here is no comments for now.

Leave a reply