Salut, je suis Elena !

~ I’m an Italian Wedding Photographer based in Belgium ~

Bienvenue dans mon monde !

Je suis une photographe italienne de mariage et une peintre, basée à Bruxelles, et disponible partout.

Je suis une amoureuse, une rêveuse, une battante, une voyageuse lente, une chercheuse de connaissances et de beauté.

Je crois avant tout au Véritable Amour, aux Coïncidences, à l’importance des Connections. Et au grand pouvoir qu’a une photo de maintenir une émotion vivante pour toujours. 

J’aime Wilson, mon homme, ma famille et mes amis. À part ça, j’aime sourire, nager, chanter sous la douche et regarder des films sur le canapé. J’aime aussi la bonne pizza italienne, les couchers de soleil sur la plage et le temps chaud et ensoleillé. Mais je suis aussi très habitué au climat belge !

Tout le monde m’a dit que je devais choisir entre la peinture et la photographie de mariage. Mais je ne pouvais pas, alors j’ai décidé de les faire marcher ensemble.

QUI JE SUIS

Je suis une photographe de mariage italienne, et une peintre, et une chercheuse.

Je cherche le véritable Amour quotidien qui se cache dans les petites choses : un sourire, un regard de soutien, l’échauffement à côté de quelqu’un quand il gèle, et toutes les petites imperfections et les défauts qui nous rendent uniques. Je cherche le genre d’amour qui nous fait rire jusqu’à ce que nous pleurions, celui qui affronte les obstacles et les moments difficiles, qui fait ressortir le meilleur de nous – mais qui reste avec nous malgré le pire – et qui ne fait que se renforcer et s’approfondir.

Photographe de mariage en Belgique

J’ai moi-même cherché l’Amour, jusqu’à ce que je I’ai trouvé (jusqu’à ce que je lui ai trouvé !). Et je le cherche partout, toujours, tout autour de moi, partout où je vais.

Qu’est-ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue ? Je crois que l’amour (et la photographie de mariage ! et l’art ! et la pizza !) est la réponse. Tout le temps, je suis émerveillée par la synchronicité et par le miracle des coïncidences qui réunissent deux âmes et les conduisent à tomber amoureux – pour citer un de mes chanteurs italiens préférés,  “da far pensare che l’universo l’han fatto apposta perché voi due vi incontraste là”  – « il semble que l’univers ait été fait exprès pour que vous vous rencontriez là ».

Je cherche la découverte, l’émerveillement, la beauté. Je cherche la sagesse et les choses à apprendre, des gens, des livres, de la vie.

Je suis fascinée par tellement de choses, et souvent je n’arrive pas à choisir ou à établir des priorités.

J’ai rencontré des gens du monde entier, et je suis profondément amoureuse de Bruxelles pour la diversité que j’y ai trouvée.

Si je ne suis pas en train de photographier des mariages ou de travailler sur mes photos, vous me trouverez en train de

  • peindre ou dessiner,
  • lire sur la philosophie ou la psychologie,
  • regarder des tonnes de films,
  • voyager et visiter des endroits, lointains ou proches.

Jusqu’à présent, j’ai vécu dans cinq villes différentes, et Bruxelles ne sera probablement pas la dernière.

En outre, je suis passionnée par les langues étrangères : à part l’italien – et quelques dialectes régionaux 🙂 – je parle anglais, espagnol, français, un peu de néerlandais et d’allemand. Et je me sens très attirée par le grec, le chinois, l’arabe et le swahili.

Last but not least, je recherche des liens profonds avec de belles âmes.

J’aime partager du temps et de bonnes expériences, j’aime rencontrer de nouvelles personnes et j’adore mes amis. Les amitiés sont aussi sacrées pour moi que l’amour. Je crois que nous rencontrons toujours des gens pour une raison, et qu’il y a toujours quelque chose à apprendre de chacun, à échanger avec chacun. Les gens sont des merveilles, des miracles, des étoiles, des miroirs…

C’est pourquoi j’ai fini par devenir photographe de mariage.

Parce que je suis amoureuse des gens.

CE QUE JE RESSENS, COMMENT JE VOIS

Un jour, il y a plus de dix ans, j’ai commencé à avoir un peu mal au dos. Au bout de deux mois, je ne pouvais plus tenir debout.

Ça faisait un mal insupportable, tout le temps. La cause était une hernie discale. Une période terrible de presque deux ans, avec un millier de médecins – dont l’un m’a dit de me résigner à ne plus pouvoir marcher.  J’ai dû subir deux opérations, des mois de thérapie physique et endurer beaucoup de souffrances.

Cet événement a changé ma vie.

Je suis devenue plus affamée que jamais : affamée de voir, de regarder, d’explorer. De bouger, d’aller en profondeur, d’honorer chaque partie de mon corps. De toujours utiliser au mieux le temps dont je dispose dans cette vie. Cela m’a donné la force et le courage, de commencer à travailler pour moi-même et de ne faire finalement que ce que j’aime. Après cela, j’ai commencé à comprendre profondément ce qui est important pour moi.

  • J’ai fait des voyages seule
  • fait du bénévolat dans un orphelinat
  • marché pendant 800 km sur le chemin de Santiago
  • commencé à peindre
  • quitté mon emploi
  • déménagé à Rome
  • trouvé l’amour
  • décidé d’étudier la photographie et de devenir une photographe de mariage italienne.

Je m’amuse toujours beaucoup quand je prends des photos de couple. Amoureuse de mon homme, chaque fois que je rencontre deux amants, je me vois en eux. Si vous me regardez pendant les moments émouvants du jour du mariage, vous me verrez peut-être sourire avec des petites larmes dans les yeux.

Je suis fascinée par les millions d’expressions qu’un visage peut montrer, par les gestes, les détails intimes, les sourires et les larmes d’émotions authentiques.

J’aime prendre des photos spontanées : le style reportage et documentaire est mon domaine, ainsi que la photographie de rue et les portraits créatifs. J’aime observer lentement et trouver de la beauté et de l’inspiration dans les petites choses cachées.

Et j’aime la photographie, parce que je pense qu’elle est magique, non seulement dans la façon dont la lumière « écrit », mais aussi dans son pouvoir de changer la perception du temps, de capturer des émotions et de les faire durer pour toujours.